Les épileptiques, les albinos et handicapés physiques forment la classe des enfants avec stress  excessif au Nord-Kivu

Toute cette gamme de problèmes pèse de tonnes sur la vie de ces enfants,  étant donné que chaque être est diffèrent de l’autre ; nous remarquons très souvent que les enfants gèrent diffèrent le stress, ceux qui résistent moins se des orientent dans la nature.

Certain se réfugient dans les rues, les autres sont exploités physiquement, ainsi que dans des chantiers de briques portent dans les milieux ruraux et les autres deviennent des domestiques à Goma avec toute négligence.

Vu que la santé mentale est habituellement vue comme l’aptitude du psychisme à fonctionner de façon harmonieuse, agréable, efficace et à faire face avec souplesse aux situations difficiles en étant capable de retrouver son équilibre, en observant toutes les difficultés que trouvent ces enfants et en s’inspirant de cette définition de la santé mentale, nous sommes persuadés que nous sommes loin de la réalité au Nord-Kivu. Pour cette raison East Eagle Foundation, coordination provinciale du Nord-Kivu a organisé diverses activités avec ces enfants marginalisés tout en les associant aux enfants normaux afin de mener une lutte comme pour la défense de droit des enfants en général.

admin
Author: admin

admin

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 17 =